Tour de Babel

Dans ta tour de Babel

Bien ancrée dans la terre

Tes pensées en arc-en-ciel

Tu claques ta vie en mystère

Dans ta tour de Babel

Tu devines toujours le ciel

Au loin les belles caravelles

Equipages perdus de tes soleils

Où vont donc ces belles demoiselles ?

Tu aimerais te pendre à leurs ailes

Pour allumer des feux d’étincelles

Dans les rues terrestres de toutes les citadelles

Dans ta tour de Babel

Prisonnier sans personne

Tu guettes fière sentinelle

L’arrivée de ces nouveaux mondes

Dans ta tour de Babel

Jardin d’Eden avant l’heure

Dans tes nuits sans parallèles

Ton sosie et son double se meurent

Où vont donc ces belles demoiselles ?

Tu aimerais te pendre à leurs ailes

Pour allumer des feux d’étincelles

Dans les rues terrestres de toutes les citadelles

Dans ta tour de Babel

Tu mélanges toutes les langues

De la terre et du ciel

Pour oublier ta mauvaise vengeance

Dans ta tour de Babel

Monte monte vers les cieux

Ton ombre orange qui chancelle

Voudrait bien balbutier vers son Dieu !

Où vont donc ces belles demoiselles ?

Tu aimerais te pendre à leurs ailes

Pour allumer des feux d’étincelles

Dans les rues terrestres de toutes les citadelles

Pour allumer des feux d’étincelles

Dans les rues terrestres de toutes les citadelles                              

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *