Mon Âme

Mon âme ressemble à un rossignol 
Elle te chante toute la journée
Avec des mots  gentils de barcarolle
Qui s'envolent et se perdent dans l'été.
Mon âme se prend pour un château 
Elle te cherche dans tous les salons
Dans les boudoirs, dans les émaux 
Se mirant dans les verres oblongs.
Mon âme s'amuse dans le couchant
Elle te prie dans les rayons du soleil
Avec des  sentiments touchants
Qui se mêlent aux mots vermeils.
Mon âme rêve seule au creux du jour
Elle te loue dans toutes les hauteurs
De-ci de-là dans les pétales d'amour 
Des fleurs des champs tentateurs.
Mon âme pleure comme un mendiant
Elle te supplie dans la nuit étoilée 
Assise près de la croix, cherchant
Un mot, un signe ou un geste de fragilité.
Mon âme t'écoute dans le silence
Du monde qui tourne et se meurt
 Mon âme est comme un petit enfant
Qui joue sa vie toutes les heures.

Saint Chamas le 23/10/2013

One thought on “Mon Âme

  1. Bonsoir,
    En lisant « Mon âme » je m’y suis retrouvée

    ….Mon âme est comme un petit enfant qui joue sa vie toutes les heures. C’est si vrai, comment peut on l’oublier?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *