Extrait Chapitre I La nuit en balancelle

La proue surélevée de la balancelle semblait fendre la ligne d’horizon couleur grenade orangée, comme la lame acérée d’un couteau, un fruit mûr. La grand-voile gonflée par les vents poussait le bateau dans la bonne direction et claquait fortement quand le capitaine donnait des coups de barre maintenant le cap ou pour éviter les vagues qui frappaient la coque sans ménagement. Suite au transbordement dans la balancelle gréée pour le transport de marchandises ou la pêche en haute mer, la famille de Juan avait été agréablement surprise de constater la présence de deux autres familles d’immigrés. Ils ne seraient pas les seuls, en tête-à-tête avec un équipage qu’ils ne connaissaient pas et cela les rassura. Les salutations d’usage avaient été faites très rapidement, chacune et chacun prononçant deux ou trois mots pour se présenter et l’équipage, le capitaine et deux hommes, en fit de même en déclinant seulement les prénoms. Une grande méfiance était palpable avant le grand départ. 

      Juan se demandait si le bateau n’était pas trop chargé en marchandises et en passagers, mais il devait paraître confiant et serein pour ce long voyage vers leur prochain pays d’accueil. Un rapide tour sur le pont lui avait permis de constater le bon état général du bateau, la solidité apparente du mât principal et la voile bien qu’usagée, n’était ni trouée ni rapiécée, et tout cela l’avait rassuré. Mais il se dit qu’il n’était pas spécialiste, ni de la mer, ni de la navigation, et que la vie de tous les passagers était dans la main du capitaine, de ses hommes et surtout dans celle de Dieu ! Et son tour d’inspection avait eu lieu dans la nuit qui tombait rapidement autour d’eux, semblant tirer à elle toute la surface de la grande nappe d’eau en mouvement…

4 thoughts on “Extrait Chapitre I La nuit en balancelle

  1. Le titre du chapitre nous emmène déjà loin, et les lignes qui suivent nous donnent envie de nous embarquer avec Juan, vers ce pays d’accueil. Je te souhaite bon vent dans cette aventure ! Quand et où pourra-t-on trouver le roman ? Belle journée à toi, Sabrina.

    1. Bonjour Sabrina
      Comme tu as pu le constater la persévérance paye: 7 manuscrits envoyés 2 réponses négatives, 1 réponse positive celle de L’Harmattan et 4 autres sans nouvelle a ce jour, confinement oblige!
      Merci pour ton post sympathique et pour répondre à ta question, le roman doit « sortir » dans une à deux semaines car il est encore sur les rotatives et le service commercial d’où m’appeler pour la mise en place de la stratégie!
      Bonne journée à toi et à bientôt!

    2. Bonjour Sabrina,
      J’ai participé au webinaire d’hier soir avec Esprit livre et j’ai puprésenter mon livre à la demande Jocelyne et d’Alain. Ce fut une belle réunion avec 25 participants assidus.
      L’ouvrage est enfin disponible sur le site de l’éditeur et je mets en dessous le line direct:
      https://www.editions-harmattan.fr/index.asp
      je te souhaite une belle journée

  2. Alors bravo à toi ! Oui il faut persévérer ! Je n’ai pas accès à ces webinaires puisque je ne suis plus de formation, mais j’ai noté la référence et irai me le procurer bien vite en librairie ! Encore bravo et belle soirée à toi, à bientôt pour le comité de lecture 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *